AccueilPortail*FAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sue... mreow!

Aller en bas 
AuteurMessage
Sue
.:: Antiquaire ::.
.:: Antiquaire ::.
avatar

Nombre de messages : 50
Age : 26
Âge du perso : 19 ans
Date d'inscription : 11/11/2009

Synthèse
* Constellation protectrice *:
* Pouvoir Astral *:
Particularité:
MessageSujet: Sue... mreow!   12.11.09 21:18



    Nom:
    Inconnu

    Prénom:
    Sue

    Surnom:
    Trouvez donc un diminutif à un prénom monosyllabique !
    Tigresse ou autre petites réputations du genre… mreow !

    Age:
    19 ans

    Date de naissance:
    Au printemps de l’an 243 de l’Après

    Statut:
    Roturière

    Métier:
    Antiquaire

    Lieu de naissance:
    Tsel

    Lieu de résidence:
    Un vieux wagon pourri près des voies ferrées, reste d’une attaque de Sîn laissé à l’abandon. Un large trous béant, une preuve de violence, sert d’entrée.

    Lieu de travail:
    Là où le silence a figé le temps et où des merveilles dorment, patientes.

    *

    Caractère:
    Ah ! Quelle magnifique question que voilà !
    Sue est une jeune femme un peu délurée, enthousiaste qui n’a presque peur de rien, ou alors c’est ce qu’elle vous fait penser. Jamais elle ne vous dira directement qu'elle est très mal à l'aise dans des endroits sombres et confinés, ou qu'elle se sent oppressée dans la foule.... etc. Des sortes de peurs qu'elle ne s'avoue, au fond, pas elle-même non plus. Totalement indomptable et incorrigible surtout, vraie casse-cou, elle vit sa vie comme elle l’entend et même parfois dans l’illégalité.
    Petit détail, tout tout petit : Sue est un vraie féline. Et c’est peu dire, elle vous offrira souvent des petits miaulements aux intonations différant selon les humeurs, parfois même des ronronnements si vous avez de la chance. Une sorte de seconde nature. Mais il n’y a pas que çà, elle peut être une véritable tigresse dans tout les sens du termes. Mais ne pensez pas qu’elle puisse rester stable, elle reste farouchement attachée à son individualisme et sa liberté. Disons que se retrouver avec une bague au doigt pourrait bien l’effrayer, oui.
    Mais gare à vous elle sait jouer toutes sorte de jeux. Lorsqu’il s’agit de faire affaire avec ses morceaux de passé qu’elle chéri elle aussi intraitable que n’importe quel marchand de la ville.
    Elle passe beaucoup de temps en vadrouille, seulement, la matinée est entièrement consacrée à son commerce. Et ne vous avisez pas de toucher à ce qu’il ne faut pas. Elle vous fera payer la moindre casse.
    Sue se montre très joueuse. Même avec le plus parfait des inconnus. Elle se montre méfiante avec ceux qu’elle ne connaît pas encore. Parfois elle peut juger quelqu’un aux premiers abords et dans ce cas, difficile pour qu’elle perde le « pressentiment » qu’elle a eu à votre égard.
    Elle peut être très douce et câline si vous avez réussit à gagner assez de sa confiance. Ou alors, elle peut simplement être dans un bon jour. Par contre, s’il s’avère qu’elle a une dent contre vous elle sera beaucoup moins sympathique. Et rancunière qui plus est. Si c’est sur un petit détail elle boudera, sans compter qu’il faut tenir compte de son humeur. Elle en change assez souvent il faut dire. Capable même parfois de passer du coq à l’âne.
    Excentrique ? Ca elle s’en fiche pas mal, si c’est ce qu’elle est : elle l’assume même si ce n’est pas son avis personnel.

    Physique:
    Pas fort grande mais pas minuscule non plus. On peu dire qu’elle approche du mètre 65, elle est fine et gracile, quelques formes assez généreuses. Ce qui n’implique pas du tout de très forte poitrine désolée. Une taille fine par rapport à ses hanches volumineuses mais dans les normes quand même. Des jambes non pas longues et fines comme beaucoup de donzelles, mais bel et bien galbées et proportionnelles à sa taille. De petits pieds et un visage simple et doux, un peu rond. Une paire d’émeraudes en guise d’yeux. Une crinière des plus rares, de magnifiques rastas d’un rouge flamboyant organisées en un amas désordonné où fleurissent parfois quelques petites mèches virant sur le rose. Petit caprice d’adolescente.
    Peu commun non ?
    Et ce n‘est pas tout car quelle dégaine ! Une démarche, certes légère, mais quelle nonchalance ! Et pour ce qui est de la tenue, mes aïeux ! Que celui qui ne reconnaît pas là l’antiquaire pure et dure me fasse signe. Ses vêtements datent pour la plus grande part d’on ne sais pas quelle époque révolue, et qu’est-ce qu’ils ont vécus. Usés de partout et troués à beaucoup d’endroit, en plus d’être aussi vieux que votre arrière-grand-mère. Et ce n’est pas Sue qui va chercher à assembler quoi que ce soit elle arbore les vêtements qui lui auront fait envie la matin même et sans vraiment chercher l’harmonie, tout ceci donne un ensemble très hasardeux qui choquera peut être messieurs les gens de la haute. Mais faut bien se l’avouer : la haute elle, elle en a pas grand chose à faire . D’où le casque qu’elle garde très souvent sur le crâne, une sorte de souvenir.
    Elle ne cherche aucunement à plaire sauf dans des cas exceptionnels, c’est à dire jamais.

    Signe particulier:
    Des miaulements et ronronnements habituels.
    Quelques souvenirs du danger de son métiers cassent l’uniformité de sa peau. Des cicatrices dont elle a parfois honte, sauf une à l’épaule gauche. Elle a finit par beaucoup l'apprécier pour sa forme ressemblant à un papillon.
    Illettrée.


    *

    Histoire:

    Qu’est ce qui aurait bien put pousser des gens sains d’esprits, à abandonner un gosse à peine venu au monde ? Dans un coin de rue jamais fréquenté de plus !
    Cà on ne le saura pas ici. Le fait est que les enfants laissés à l’abandon comme cela, ils génèrent souvent de la pitié aux rares spectateurs. C’est sûrement une bonne âme qui aura déplacé l’enfant sur un seuil de porte. Celui d’une vieille femme, cette même femme qui recueillait souvent les chats égarés et en prenait soin, abandonnée elle aussi, par sa famille. Il fallut bien qu’elle se trouvât de la compagnie.
    Bon on ne sait pas si c’était inévitable mais la jeune enfant se mêlait beaucoup plus aux chats de madame qu’aux gens, disons que la vieille dame en prenait grand soin. Des caresses sur le haut du crâne. A force d’observer ce phénomène, la gamine, d’environ trois ans, commençait à demander aussi de l’affection. Puis elle ne sortait jamais. C’est donc audacieusement qu’elle vint se lover sur le même canapé. Posant sa tête sur le genoux de l’ancêtre, elle attendit. Après quelques secondes, elle poussa légèrement le bras avec la tête, comme elle avait vu faire. Puis elles vinrent ces douces marques d’affections. Ainsi donc la jeune enfant passa ses journées en compagnie des animaux. Ne prenant pas la peine d’apprendre à parler, elle se bornait à imiter ses colocataires félins. Lorsqu’une chatte eu ses petits, tout d’abord elle les observa, un peu jalousement. Toute l’attention était pour eux, mais la curiosité la poussait à aller les voir de plus près. Finalement rien n’y fit, comment en vouloir à de si petites choses ? Sue commença a veiller sur eux comme leur mère le faisait. Ils grandissaient plus vite qu’elle, et bientôt ces chatons devinrent ses compagnons de jeux.
    Ils gambadaient joyeusement dans toute la maison. Sue avait une vraie famille.

    Comme tout a une fin, comme personne n’est immortel, la vieille dame décéda.
    Sue retrouva ses origines, la rue. Elle apprit seule, ou presque à survivre. Au début ce fut très dur et elle faillit mourir de faim, condamnée à faire les poubelles. Elle a vécu un moment au plus pas de l’échelle humaine. Ses premières tentatives de vol à la tire étaient souvent des échecs, mais avec la pratique elle devint habile. A dix ans elle survivait à peine. Mais à 14 ans, la jeune adolescente qu’elle était devenue, se débrouillait bien. Elle avait finit de survivre et pouvait vivre.

    Et comme tout ados passant ses journées dans les rues elle commença à faire bêtise sur bêtise, faisant les quatre-cent coups avec la petite meute qu’elle avait rassemblée, voler, visiter des lieux interdits, tout était bon pour passer le temps. Du coup elle apprit à détaller, à escalader et à se glisser dans tout les recoins, car quand on se fait pincer mieux savoir comment bien prendre ses jambes à son cou.

    Cette vie de débauche la mena à explorer presque tout Tsel, surtout les lieux inhabitées ou abandonnés. Ils dégagent quelque chose d’attrayant, un charme morne.
    C’est ainsi qu’un jour avec deux jeunes amis elle observait une cavité creusée dans le sol. Un trous béant dans la terre, qui semblait sans fond. Ce trou noir menant aux entrailles de la terre, dégageait cette aura envoûtante, propre aux lieux du genre.
    Sue ne saura plus vous préciser comment mais elle chuta, normal. Vu comment elle était penchée au-dessus du vide noir.

    ...noir

    Tout était noir ! Partout, que du noir.
    Dans sa chue Sue c’était sûrement cognée, alors qu’elle aurait du voir une lumière venant de la surface, il n’y avait rien. Tant bien que mal elle se releva. Se mit à appeler mais personne ne répondait, ils devaient tous dormir là-haut. Elle ne pensa pas à tâtonner les parois à la recherche de l’échelle qui était dans son dos. Trop confuse. Sue se contenta de poser sa main droite sur le mur et de marcher. Tournant quand le mur marquant un angle sous sa paume.

    ...toujours

    Elle erra quelques jours dans ce labyrinthe. Se pieds cognaient contre des bout de murs, écroulés, trop fatigués par le temps. Quelques couinements indiquaient, parfois, la présence d’un quelconque rongeur. Plus aucune notions du temps, fait-il jour ou nuit ? Combien de temps a-t-elle dormit ? Assez ou pas ? A quand remonte son dernier repas ? Elle a connu un faim si prenante, qu’elle en est tombée évanouie quelques fois. Et ce noir infini, jamais plus elle ne pourrais le voir en peinture.
    ...seule

    Ce n’est que, lorsque par hasard, sa main rencontra une barre de fer, qu’elle trouva une sortie à ce labyrinthe.

    Alors pourquoi après un tel périple se mettre à jouer les antiquaire ?
    Peut-être pour surmonter ce monstre qui l’avait anéantie quelques années plus tôt. Peut-être par simple défi.




Dernière édition par Sue le 20.11.09 22:00, édité 2 fois (Raison : Remanipulation histoire)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doomstars.forumactif.com/fiches-validees-f5/sue-mreow-t23
La Voix d'Anu
¤ PNJ ¤

¤ PNJ ¤
avatar

Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: Re: Sue... mreow!   20.11.09 22:17

Well mademoiselle, Perfect!

Fiche validée


Je crois que tu es déjà attendue, amuse-toi bien dans les tréfonds de Tsel!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doomstars.forumactif.com/membres-f60/sujet-bloqu-personna
 
Sue... mreow!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mreow

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Doom Stars :: 

.:: Enuma Elish ::.

 :: .: Fiches des Personnages :. :: .: Fiches Validées :.
-
Sauter vers: